RJPA MGF-ME

Initiatives des jeunes pour la vulgarisation des lois sur les violences basées sur le genre (VBG) et l’amélioration des dispositifs discriminatoires à l’égard des femmes, des filles et des personnes handicapées dans le département de Pikine.

Descriptif et justification du projet

Le projet est une réponse à la problématique de l’autonomisation économique des femmes à travers des activités liées à la promotion de l’entreprenariat féminin et du leadership féminin transformationnel des filles/femmes. Le projet est défini en quatre (4) phases :

1- La prise en charge psychosociale des femmes et filles victimes de MGF

2- Le renforcement des capacités techniques et entrepreneuriales des femmes et filles bénéficiaires du projet

3- L’appui à la structuration, à la formalisation et aux financements des GIE

4- La capitalisation des acquis en accompagnant les GIE à la formation de réseaux communautaires et à la recherche de financement.

Objectif global

Contribuer à la promotion des lois sur les VBG auprès des jeunes, des femmes et filles, des autorités et de la population en général et à l’amélioration des réformes juridiques et réglementaires sur les questions liées aux femmes, aux filles et aux personnes à mobilité réduite.

Objectifs spécifiques

OS1 : Renforcer les capacités et connaissances des femmes, des filles et des personnes handicapées sur les lois liées aux violences basées sur le genre.

OS2 : Développer des actions de sensibilisation et de communication à travers les réseaux sociaux auprès des jeunes et des décideurs pour une prise de conscience collective en faveur des droits des filles/femmes et l’élimination de toutes formes de violences Basées sur le Genre.

OS3 : Mener des actions de plaidoyer auprès des autorités et des décideurs pour l’amélioration des réformes juridiques et réglementaires sur les questions liées aux femmes, aux filles et aux personnes à mobilité réduite

OS4 : Mettre en place un comité de veille et d’alerte sur les VBG.

Mesure de succès et résultats escomptés

R1 : Les femmes, les filles et les personnes à mobilité réduite ont des connaissances requises sur les lois liées aux violences basées sur le genre.

R2 : Les jeunes et les décideurs ont une prise de conscience collective en faveur des droits des filles/femmes et prônent l’élimination de toutes formes de violences Basées sur le Genre.

R3 : Les autorités s’engagent pour l’amélioration des réformes juridiques et réglementaires sur les questions liées aux droits des femmes, filles et des personnes à mobilité réduite

R4 : Un dispositif d’alerte et de veille est mis en place pour faciliter la transmission d’informations sur la situation des femmes, filles et des personnes à mobilité réduite pour le respect de leurs droits.

Autres informations

Localité : Région de Dakar – Départements : Keur Massar,

Durée de mise en œuvre : 4 mois.

Thématique prioritaire du projet : Amélioration du cadre juridique.