RJPA MGF-ME

les violences basées sur le Genre

Les violences basées sur le Genre peuvent être définit comme la menace ou l’utilisation intentionnelle de la force physique ou du pouvoir contre sois même contre autrui ou contre un groupe ou une communauté qui entraine ou risque fortement d’entrainer un traumatisme un décès des dommages psychologique un mal développement ou des privations selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Les conséquences des violences basées sur le Genre

Les conséquences de l’exposition à la violence sont d’une portée aussi vaste que celle de la violence elle-même..

Dispositifs sur les Violences Basées sur le Genre

Au plan juridique Au niveau national : Législation sur les violences sexuelles : Le législateur sénégalais a adopté dans la loi N°99-05 du 29 janv...

C'est quoi les violences basées sur le Genre ?

Les violences basées sur le Genre peuvent être définit comme la menace ou l’utilisation intentionnelle de la force physique ou...

Violence physique

Cette forme de violence est la plus visible : coups, blessures, fractures, etc. Les variations selon le milieu de résidence montrent que le pourcentage de femmes de 15 à 49 ans qui ont subies des violences physiques depuis l’âge de 15 ans est légèrement plus élevé en milieu rural (27,8%) qu’en milieu urbain (25,1%).Il en est de même pour la violence physique au cours des 12 derniers mois avant l’interview, soit 10% dans le milieu rural et 8,2% dans le milieu urbain.

Violence sexuelle

Le pourcentage de femmes, qui ont subi des violences sexuelles au cours des 12 derniers mois avant l’interview, est plus élevé chez les femmes âgées de 25-29 ans (5,0%).Cette proportion est moins importante dans la tranche d’âge de 15-19 ans (3,4%). La proportion de femmes qui ont subi des violences sexuelles à n’importe quel moment de leur vie est plus importante en milieu urbain. Il en est de même pour les femmes qui ont subi des violences sexuelles au cours des 12 derniers mois avant l’interview avec (5,3%) pour le milieu urbain contre (3,5%) pour le milieu rural.

Violence psychologique

Sous une forme verbale ou non-verbale : dénigrement, humiliation, attaques verbales, scènes de jalousie, menaces, contrôle des activités, tentatives d’isolement des proches et des amis pouvant aller jusqu’à la séquestration etc. La violence sexuelle : relations sexuelles, complètes ou incomplètes, sans consentement et/ou sous la contrainte. La violence sociale, juridique, culturelle, spatiale ou autre.

Violence économique

C’est la privation de moyens ou de biens essentiels, contrôle ou spoliation, parfois même lorsque la femme a une activité rémunérée. Cependant différentes approches et classifications existent. La Déclaration sur l’élimination de la violence contre les femmes et le Programme d’action de Beijing abordent le problème de la violence à l’égard des femmes selon le lieu ou le contexte où elle se produit : la famille ; la communauté dans son ensemble ; et l’Etat qui en est l’auteur ou qui la tolère. Certaines formes de violence impliquent plusieurs niveaux à la fois. C’est le cas par exemple, des crimes « d’honneur » et des pratiques traditionnelles nuisibles, auxquelles participent la famille et la communauté et que l’Etat tait et tolère.