Dialogue Intergénérationnel

Dialogue Intergénérationnel : ” Apprentissages mutuels et synergies d’actions entre générations : quelles approches innovantes mettre en avant ? “


Facebook


Twitter


Youtube

Financé par Affaires Mondiales Canada, le projet Voix et leadership des femmes au Sénégal mis en œuvre par CECI Sénégal, en partenariat avec le Réseau des jeunes, a organisé le Jeudi 25 Février 2021 un dialogue intergénérationnel dans le but de faciliter la relève grâce à une formation et un accompagnement des jeunes générations. Ce dialogue s’est tenu sous le thème : « Apprentissages mutuels et synergies d’actions entre générations : quelles approches mettre en avant ? ».

Ce dialogue a été pris comme une communication entre générations pour contribuer au développement durable des acquisitions des individus et surtout comment gérer la société. Les interactions dans les discussions entre générations ont été accentuées car elles sont jugées trop délicates. Le dialogue fait aussi perdre des préoccupations sur la justesse de traitement des informations entre les générations.

Ceci est la source de motivation du Réseau des jeunes, en partenariat avec le projet Voix et leadership des femmes au Sénégal, de tenir un dialogue intergénérationnel car il est crucial pour l’atteinte des objectifs de développement durable pour tous et faire des relais afin que les différentes générations puissent travailler ensemble.

Au Sénégal, nous notons un mouvement féminin affaibli ces dernières années avec une influence négative sur l’avancée des droits des femmes et des filles. De surcroît, la question de communication entre générations refait surface dans la plupart de nos débats dans la société. L’absence de complicité entre générations fait que la société civile déploie des actions qui ont une ampleur et un effet limités. La différence entre les générations s’étend de plus en plus, ce qui provoque des difficultés de communication et qui conduit à des blocages dans la transmission des valeurs. De plus, un bon nombre d’acteurs s’y confrontent et reviennent souvent sur les difficultés à y réagir.

Les liens intergénérationnels doivent évoluer dans un environnement qui favorise un échange de connaissances et d’expériences qui soutient des relations privilégiant des échanges ouvert, un respect mutuel et l’entente entre les générations. La création des espaces de discussions entre jeunes et aînés devient essentielle du fait que ces générations doivent se connaître pour ainsi diminuer ou même rompre ce fossé qui les sépare.

Pour une réussite de ce pari, madame Woré Ndiaye KANDJI, cheffe du projet Voix et leadership des femmes au Sénégal, laisse aussi entendre qu’il faudra se nourrir de valeurs endogènes de notre société. Elle y ajoute : «  Il faut toute une stratégie autour et c’est dire le sérieux que cela nécessite pour pouvoir parler de la relève intergénérationnelle et travailler sur l’aspect général, les processus, les mécanismes qu’il faudra mettre en place pour pouvoir réussir ce dialogue. Il faudrait aussi se nourrir de valeurs endogènes et je pense que cela est très important : par un respect mutuel et surtout dans un contexte sénégalais, c’est-à-dire le respect que les jeunes devraient avoir vis-à-vis de leur aînés ».

Merci de cliquer sur les liens pour revivre les moments phares du Dialogue Intergénérationnel