ATELIER DE FORMATION SUR LA SSRAJ

ATELIER DE FORMATION DES JEUNES EN SSRAJ ET TECHNIQUE D’ANIMATION DE CAUSERIE

Dans le cadre de ses activités de renforcement de capacité, le Réseau des jeunes pour la Promotion de l’Abandon des Mutilations Génitales Féminines et des Mariage d’Enfants  a organisé un atelier de formation sur la SSRAJ et en technique de d’animation de causerie.

Cette activité réalisée grâce au financement de l’UNFPA par l’entremise du Projet Promotion des Jeunes (PPJ) du Ministère de la Jeunesse dans le cadre des appuis des organisations membres du cadre de concertation des organisations intervenant dans le domaine des SSRAJ, vise à contribuer à l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes.

A travers cet atelier de formation, il vise à accroitre  la disponibilité,  l’accessibilité et  l’utilisation des contraceptifs et des services de santé sexuelle et génésique de qualité, y compris l’adoption de changements de comportements positifs.

L’objectif général de cette formation était en autre de contribuer à l’implication des jeunes filles de façon efficace et effective à la lutte contre les grossesses précoces, non désirées, les IST, VIH/sida et l’accès à l’information sur les services de santé adaptés aux besoins des jeunes.

Pour ce faire, il était important de :

  • Partager les standards de services de santé adaptés aux jeunes
  • Former 30 jeunes sur les thématiques de la santé de la reproduction,
  • Créer un cadre d’échange entre les jeunes à travers des causeries pour faciliter les références sur les structures de santé et la prise en charge de problèmes SR.
  • Sensibiliser au moins 300 jeunes sur la Santé sexuelle et Reproductive

Parler de la sante de la reproduction des adolescents et des jeunes revient à s’intéresser aux facteurs de vulnérabilité. Cette conception suppose que les jeunes et les adolescents sont de plus en plus exposés aux grossesses précoces, IST et VIH/sida du fait de leur sexualité précoce. Pour cela, il est donc primordial de s’intéresser à l’accès des jeunes à l’information et aux services de santé de qualité adapté à leur besoin.

De nos jours, nous savons que les jeunes et les adolescents souffrent des maux tels que les IST et le VIH/SIDA, grossesse précoce et non désirée. Si l’on sait qu’une une fille sur cinq a déjà commencé sa vie féconde à l’âge de 17ans et, à 18 ans, cette proportion est de 32% dont la grande majorité (26%) a déjà eu au moins un enfant (EDS-CONTINUE 2014)

A cela, s’ajoute le fait que l’adolescence étant une période de transition de l’enfance à l’adulte entraine des changements considérables dans la vie d’un humain sur le plan physique, psychologique, affectif etc. Elle témoigne de la maturation physique chez l’adolescent et de sa capacité de reproduction. Durant cette période l’adolescent même s’il est en progrès et aussi exposé à des risques, le désir de s’affirmer et l’envie de découverte les poussent à l’aventure.

Au vu de tout cela il est essentiel de mettre en œuvre des stratégies de lutte afin de protéger les jeunes.

Ces stratégies peuvent donc constituer un moyen efficace de lutte contre les grossesses précoces et les infections sexuellement transmissibles chez les jeunes et adolescents, ceux qui les plus souvent entrainent des conséquences immédiates non seulement sur le plan sanitaire, social mais aussi économique à long terme.

C’est toujours dans cette dynamique de faire de la prévention un cheval de lutte contre les grossesses précoces et/ou non désirées, les avortements ,les infanticides ,les IST et VIH/sida chez adolescents et jeunes que le Réseau des Jeunes pour la promotion de l’abandon des MGF et Mariages d’Enfants a voulu offrir aux jeunes un temps de partage mais aussi d’échange des expériences afin de les conscientiser à adopter des comportements sains et responsables sur la santé sexuelle et reproductive.

Leave a Reply